Le pain viking : recette, bienfaits et composition 🍞

Sommaire

Si vous êtes amateur de pain et désirez explorer de nouvelles saveurs, le pain viking deviendra sans doute l’un de vos préférés. Originaire des pays scandinaves, il s’agit d’un type de pain à la fois délicieux et riche en vitamines et minéraux. Mais qu’est-ce que ce pain si particulier ? Quelle est son histoire et comment se prépare-t-il ? Voici un aperçu pour vous faire découvrir cette spécialité.

L’histoire du pain viking

Souvent assimilé au pain noir ou aux pains allemands et russes, le pain viking tire ses origines des peuples nordiques, et notamment des Vikings qui peuplaient ces terres il y a plus d’un millénaire. À l’époque, les céréales étaient relativement rares dans ces régions inhospitalières, c’est pourquoi les populations locales utilisaient principalement des graines, des fruits et des légumineuses pour confectionner leurs pains. Le pain viking aurait donc été consommé par les guerriers vikings lors de leurs campagnes militaires. Ses avantages nutritionnels et sa conservation aisée en faisaient un incontournable durant ces expéditions.

Les caractéristiques du pain viking

Riche et nutritif, le pain viking se distingue par sa composition : il contient généralement un mélange de farines complètes ou semi-complètes (blé, seigle, orge), de graines oléagineuses (tournesol, lin, chia), de fruits secs ou à coque (noix, amandes, raisins) et d’épices (cumin, fenouil, anis).

Il s’agit donc d’un pain très complet, doté d’une texture dense et légèrement humide. Le pain viking présente également l’avantage de se conserver assez longtemps sans perdre ses qualités gustatives, contrairement aux pains plus traditionnels qui deviennent rapidement rassis ou mous.

La préparation du pain viking

 

Pour réaliser un véritable pain viking, il faut avant tout suivre quelques étapes-clés, notamment :

  • Le choix des ingrĂ©dients : privilĂ©giez des produits frais, bio et locaux pour une qualitĂ© optimale.
  • La fermentation : la plupart des pains vikings sont des pains au levain, ce qui signifie qu’ils nĂ©cessitent une phase de repos prolongĂ©e (de 12 Ă  24 heures) afin que les ferments naturels puissent dĂ©velopper leurs arĂ´mes et propriĂ©tĂ©s.
  • Le pĂ©trissage et façonnage : une fois la pâte levĂ©e, il suffit de la pĂ©trir brièvement, de l’aplatir lĂ©gèrement puis de former une boule ou un cylindre selon la forme souhaitĂ©e. Vous pourrez alors y incorporer les diffĂ©rentes graines, Ă©pices et fruits secs en les enfonçant directement dans la pâte.
  • La cuisson : pour obtenir un pain bien croustillant, il faut gĂ©nĂ©ralement cuire le pain viking Ă  une tempĂ©rature Ă©levĂ©e (230 °C) pendant les 10 premières minutes, puis baisser la tempĂ©rature Ă  200 °C et poursuivre la cuisson pendant environ 30 minutes. Ne dessĂ©chez pas trop cette prĂ©paration : elle doit rester dense et moelleuse pour un plaisir intense dĂ©gustatif.

Les variantes du pain nordique

Bien sûr, il existe de nombreuses variantes en fonction des goûts, des envies et des régions où l’on se trouve. Parmi les plus populaires, on retrouve :

  • Le smørrebrød : une spĂ©cialitĂ© danoise qui consiste Ă  tartiner du pain viking avec divers ingrĂ©dients tels que du beurre, du saumon fumĂ©, des Ĺ“ufs ou encore des lĂ©gumes crus.
  • Le knäckebröd : ce pain croustillant suĂ©dois est souvent comparĂ© aux crackers. Il peut ĂŞtre agrĂ©mentĂ© de fromage, de charcuterie, de poissons ou encore de salade.
  • Le karjalanpiirakka : une recette traditionnelle finlandaise qui combine une pâte Ă  base de farine de seigle et de blĂ© ainsi qu’une garniture de riz au lait, le tout Ă©tant façonnĂ© comme une sorte de chaussure ou de barquette.

Accorder son pain viking avec des mets savoureux

Le pain viking se marie parfaitement bien avec de nombreux plats, notamment les poissons et crustacés du Nord (saumon, hareng, crevettes). Il s’associe également très bien avec des fromages forts et goûteux : il saura ainsi mettre en valeur un camembert coulant ou encore une délicieuse fourme d’Ambert. Les amateurs de sucré-salé pourront quant à eux y étaler généreusement de la confiture maison, celle-ci se mariant idéalement au caractère rustique et nutritif du pain viking. »

Faire découvrir le pain viking à son entourage

Nul doute que vos proches seront ravis de goûter cette préparation ancestrale au mille vertus : vous pourrez donc partager votre découverte culinaire lors d’un repas convivial, d’un pique-nique champêtre ou d’une simple collation improvisée. Le pain viking offre une véritable expérience gustative et ludique grâce à ses textures variées et aux nombreuses saveurs qui le composent. Cette préparation convient aussi bien aux petits qu’aux grands et constitue un moyen simple et original de voyager culinairement tout en restant chez soi.

Marc Rouchat
Marc Rouchat

Marc, ancien chef de cuisine dans un grand restaurant nantais, partage maintenant sa passion pour la gastronomie à travers des articles détaillés et informatifs. Avec une riche expérience derrière les fourneaux, il offre à ses lecteurs des astuces précieuses sur les techniques culinaires, les tendances de la cuisine moderne, et les secrets des chefs.
Son prochain défi ? Le record du monde du plus grand tiramisu !